PHASE 3: RENFORTS SPECIALISES DECONTAMINATION ET PMA  

Cette deuxième phase de renforts spécialisés est dédiée à l'activation:

  • d'un deuxième site qui peut être géographiquement éloigné de la zone impactée et qui doit permettre:

    • l'activation de la zone contrôlée «site décontamination» à partir de structures ressources

    • en zone saine, l'armement du PCO et la mise en œuvre des structures spécifiques au Plan destiné à porter secours en cas de « nombreuses victimes », s’il existe : PMA, PRE, Grande Noria d'évacuation, CADI, CUMP,...

  • d'un troisième site pour la prise en charge hospitalière:

    • des victimes décontaminées en provenance du PMA et transférée par la Noria d'évacuation,

    • des fuyards et invalides non décontaminés au niveau d'une zone contrôlée « site hospitalier » dans des structures type MDPH ou UDH.

En zone contrôlée « site décontamination » :

  • Identification des capacités de la structure ressource (piscine, gymnase,...) et organisation des espaces de façon à créer les différentes chaînes de décontamination, l'implantation du PMA, la Grande Noria,... (voir Fiche V.5.2)

  • création du couloir inter-services pour l'entrée / sortie des intervenants et leur décontamination

  • mise en place d’un secrétariat pour l'accueil des victimes issues de la petite Noria

  • activation des chaînes de douches pour symptomatiques (valides et invalides) et impliqués (si effectif inférieur à 100)

En zone saine (limite de zone contrôlée « site décontamination ») :

  • mise en place du PMA, du soutien psychologique (CUMP), de la surveillance et du conseil médical

  • organisation de la noria d’évacuation sous régulation du service d’urgence médicale (PRE), du retour à domicile ou de l’orientation vers des structures d’accueil collectif

  • maintien de l’ordre

En zone contrôlée « site hospitalier » :

  • mise en place du MDPH ou UDH

  • accueil et prise en charge systématique des personnes non décontaminées sur le terrain, dans le but de poursuivre une stratégie de protection des établissements de soins, dès l’agression confirmée (fuyards et invalides issus de la zone contrôlée « site déshabillage » sur demande du responsable des secours médicaux, DSM).

En zone saine (limite de zone contrôlée « site hospitalier ») :

  • mise en œuvre de l’accueil hospitalier (le transfert vers le milieu hospitalier s'opère au moyen de la Grande Noria d'évacuation dans les conditions classiques de régulation entre le service d’urgence médicale et les structures d'accueil hospitalier).

  • déclenchement du Plan d’accueil hospitalier, s’il existe

  • activation des points d’hébergement temporaires

  • information du public

  • maintien de l’ordre autour de l’hôpital

ef-logo (2).png

EXPERTISE FRANCE 

Agence Française d'Expertise Technique Internationale

73, Rue de Vaugirard

75006 Paris, FRANCE. 

Capture d’écran 2019-01-15 à 18.23.54.pn

INERIS DEVELOPPEMENT SAS

Avenue du Parc Alata

60550 VERNEUIL-EN-HALATTE, FRANCE

  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn Social Icon